WKND 91.9 FM

Emmene-Moi

Marie-Pierre Arthur

Diffusé précédemment

Lancer la Web radio Lancer la Web radio

Les journalistes ne témoigneront pas

par Pierre Blais


Le juge André Perreault a tranché : les journalistes Louis Lacroix et Marie-Maude Denis n’auront pas à dévoiler leurs sources dans le dossier des fuites d’information à l’UPAC, tout ça lors des audiences préparatoires au procès de Marc-Yvan-Côté, Nathalie Normandeau et leurs coaccusés.


La défense cherche à identifier la source des fuites dans les médias et ainsi prouver que ces fuites proviennent de l’interne. Pour cette raison selon la défense, le futur procès ne serait pas juste et équitable.


Cependant, il n’a pas été démontré «que l’intérêt de la justice l’emporte sur l’intérêt public à conserver la confidentialité de la source journalistique» dans ce dossier. Cette décision pourrait faire jurisprudence, puisqu'elle est une première concernant la loi sur la protection des sources au Canada.


La défense doit donc espérer que les autres témoignages entendus permettent d’identifier la source des fuites.


Si cette première requête en arrêt des procédures devait ultimement achopper, la défense se rabattrait sur une autre requête pour faire avorter les procédures, soit les délais qu’elle juge déraisonnables entre les arrestations de mars 2016 et le début du procès, prévu en avril prochain.


Les plaidoiries liées à la première requête doivent avoir lieu mardi.