WKND 91.9 FM

Wake Up Call

Maroon 5

Diffusé précédemment

Lancer la Web radio Lancer la Web radio

Top 5 d'Andréanne : questions-réponses

Joannie Fortin
mardi 20 février 2018 06:15

Vous êtes toujours fort nombreux à m’écrire vos questions sur ma page Facebook à chaque semaine et je vous remercie pour cette belle confiance! Je vois que la nutrition est au cœur des priorités, mais la mise en application des grandes lignes reliées à la santé n’est pas toujours simple.

J’ai donc sélectionné les 5 questions qui reviennent le plus souvent depuis les 3 derniers mois dans le but d’y répondre en ondes!

1)    Comment diminuer la viande si on ne tolère pas les légumineuses?

Pour mieux tolérer les légumineuses, il faut les intégrer en petites quantités et débuter par les lentilles corail ou Dupuy qui sont plus facilement digérées. Bien les rincer et bien les mastiquer donne également un bon coup de pouce.

Si ces quelques mesures n’ont pas amélioré la situation, alors on peut essayer les légumineuses germées, le processus de germination permet une pré-digestion et améliore la tolérance intestinale. Autrement, on se tourne vers le soya sous diverses formes : tofu, tempeh, fèves edamames, graines de soya.

2)    Le Kombucha, du marketing ou il y a vraiment des avantages à en consommer?

Je suis une adepte des aliments fermentés. Ces aliments grouillent de micro-organismes bénéfiques si la fermentation s’est faite de façon contrôlée et adéquate. On ne sait pas encore quelles familles de bactéries provenant du Kombucha peuvent avoir un impact positif et quels impacts réels à long terme la consommation d’aliments fermentés peut engendré, mais on suppose que ces bactéries peuvent travailler avec les nôtres pour potentialiser leur travail. Les peuples possédant la meilleure espérance de vie actuellement sont ceux qui intègrent à la base de leur alimentation, ces aliments fermentés…

On connaît déjà certains fromages, mais en plus du kombucha, il y a le miso, le kéfir, le tempeh, la choucroute, le kimchi, etc. L’avantage du Kombucha se situe au niveau du goût, puisqu’il se rapproche d’une eau gazéifiée aromatisée. C’est donc plus accessible que certains autres aliments plus vinaigrés par exemple. On lui reproche toutefois, selon la marque, d’être un peu trop sucré. Évidemment, les bactéries ont besoin de sucre pour ce nourrir, donc le sucre qu’on y retrouve est important! Plus on s’approche de la date de péremption du produit, plus les bactéries auront utilisé le sucre ajouté au départ. Faites les comparaisons vous-mêmes, regardez les étiquettes nutritionnelles pour faire un meilleur choix!

3)    Quelle est la meilleure huile pour la cuisson?

Pas de cuisson

Cuisson légère

Haute cuisson

Friture

Huile d'olive extra-vierge

Huile d'olive régulière

Huile de canola

Huile d'arachide

Huile de noix

Huile de pépin de raisin

Huile de coco

Huile de tournesol

Huile de sésame

Huile d'avocat

 

 

 

4)    Quelles sont les règles de base concernant la nutrition et l’activité physique?

Si on parle de nutrition sportive avancée, d’entraînement d’une durée de plus d’une heure, d’intensité élevée, je vous suggère fortement d’aller consulter une nutritionniste spécialisée en la matière pour bien vous faire guider.  Il n’y a pas de formule unique; tout dépend des objectifs, de la durée et de l’intensité.

Par contre, si vous vous entraînez pendant moins d’une heure à intensité modérée et que votre prochain entraînement n’est pas dans le 24 heures suivant, sachez que vos besoins en termes de glucides, protéines et aides ergogéniques ne changent pas. Les seules règles qui s’appliquent, peu importe le sport, peu importe la durée et l’intensité, c’est d’éviter de consommer des aliments gras et riches en fibres avant un entraînement et de faire attention à la surcompensation alimentaire.

 

5)    Comment augmenter les protéines au déjeuner?

Sources de protéines intéressantes pour le déjeuner : Yogourt Grec nature, œuf à la coque, boisson de soya ou lait, noix et graines, beurre de noix, beurre d’arachides, fromage à moins de 20% de M.G., pain tranché enrichi de protéines, cretons de lentilles.

 

Quelques exemples :

Smoothie aux petits fruits 

Dans un mélangeur, incorporer quelques cuillères de yogourt grec ou environ 100 g de tofu soyeux, des fruits frais ou congelés et de la boisson de soya ou du lait. Mixer. Ajuster la quantité de liquide selon la consistance désirée.

Omelette fromage et légumes au micro-onde

Dans une tasse ou un bol allant au micro-onde, battre 2 œufs avec un peu de lait. Ajouter un peu de fromage râpé ainsi que des légumes variés coupés en petits dés (céleri, poivron, oignon vert, épinard, etc). Selon la puissance du micro-onde, faire cuire 3-4 minutes.

Gruau dans un pot Masson

La veille, verser dans un pot Masson ½ tasse de gruau, ⅓ de lait (ou d’une boisson végétale quelconque), ½ de yogourt et bien mélanger. Pour une texture unique, ajouter 1 à 2 c. à thé de graines de chia. Pour donner de la personnalité au gruau, ajouter des garnitures au goût : cannelle/muscade, fruits séchés/congelés ou frais, essence de vanille/amandes/sirop d’érable, des noix hachées, etc.  

Parfait au yogourt

Dans une belle coupe ou un pot Masson, alterner les étages de yogourt grec, de fruits frais ou congelés et de granola (maison, de préférence pour contrôler les sucres ajoutés qui sont présents en quantité importante dans les versions commerciales).

Crème de tofu et fruit

Dans un mélangeur, incorporer 150 g de tofu soyeux ferme, 1 c. à soupe de graines de lin moulues, 1 ½ tasse de petits fruits frais ou surgelés, dégelés et 1 à 2 c. à soupe de son d’avoine cru et fouetter. Accompagnée d’un petit muffin maison ou d’un ½ bagel à grains entiers, la crème de tofu constitue un déjeuner complet.

Cottage Waldorf

Dans une belle coupe ou un pot Masson, mélanger ½ tasse de fromage cottage, une pomme coupée en dés (garder la pelure pour maximiser l’apport en fibres), un peu de noix de Grenoble hachées et de raisins secs, ou tout autre noix ou fruit séché au goût, et 1 c. à thé de cannelle.

 

** Photo : Éditions Pratico-Pratiques