WKND 91.9 FM

Stay With Me

Sam Smith

Diffusé précédemment

Lancer la Web radio Lancer la Web radio

Top 5 d'Andréanne : les flatulences

Joannie Fortin
jeudi 5 avril 2018 08:54

Avoir des flatulences…il s’agit là d’une situation parfois gênante, tantôt amusante et quelques fois désagréable lorsqu’elles sont accompagnées de crampes, douleurs et ballonnements.

Les flatulences sont le résultat d’une accumulation excessive d’air dans le tube digestif soit par l’ingestion d’air, soit par la production d’air via la fermentation de certains sucres par les bactéries de notre intestin.

Le Top 5 d’aujourd’hui vous présente donc cinq éléments pouvant causer des flatulences et la façon de les limiter.


1) Consommer des boissons gazéifiées :  

Si l’air est l’une des causes de flatulences, le fait d’en consommer n’aidera pas votre situation. Boisson gazeuse, bière, boisson gazéifiée se retrouvent sur la liste des éléments à limiter pour diminuer les gaz. On pense à tord prendre un bon verre de Perrier pour aider à la digestion, mais on ne fait qu’empirer la situation!

 

2) Avaler de l’air :

On mange rapidement et cette simple habitude de vie provoque une accumulation d’air dans le tube digestif pouvant être la cause des flatulences. Il en est de même chez celles et ceux qui mâchent de la gomme. Manger lentement et diminuer la gomme à mâcher fait donc partie des éléments clé pour diminuer les ballonnements.


3) Consommer du lactose :

Chez les personnes ayant un déficit en lactase, l’enzyme permettant de digérer le lactose, ce sucre sera fermenté par les bactéries de votre intestin libérant ainsi beaucoup d’air. Lorsque ces gaz sont accompagnés de douleurs et diarrhées peu de temps après l’ingestion des produits laitiers, on peut se douter que la cause des flatulences provient de la consommation du lactose.

 

4) Consommer des glucides fermentescibles :

Certains types de sucres représentent la nourriture idéale de nos bactéries intestinales. Ces sucres sont fermentés par ces dernières qui produisent alors de l’hydrogène, du dioxyde de carbone et du méthane. Consommés en grande quantité, il y a accumulation excessive d’air provoquant ainsi plus de flatulences. Chez certaines personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable, ces glucides fermentescibles peuvent causer bien du tord. On parle alors d’intolérance aux FODMAP.

Le protocole à suivre pour identifier quels sont les sucres fermentescibles que ces personnes ne tolèrent pas doit être fait avec l’aide d’une nutritionniste et règle bien des maux.

Si toutefois, vous n’êtes pas intolérants aux FODMAP, sachez tout de même que certains d’entre-eux peuvent augmenter la production de gaz. La liste est longue, mais l’ail, l’oignon, les betteraves, le blé, les légumineuses, le soya, l’avocat, la mangue, les noix de cajou, l’inuline, les asperges en sont quelques exemples.

 

5) Être constipé :

Un manque de fibres peut entraîner un état de constipation, n’ayant pas les nutriments nécessaires pour assurer un péristaltisme de l’intestin adéquat. Les aliments demeurent donc en contact plus longtemps avec les bactéries de l’intestin ce qui a comme impact d’augmenter la fermentation et donc, la production d’air.

Assurez-vous donc d’être bien hydraté, de bouger et de consommer suffisamment de fibres!